PRODUCTION RHIZOME – LE DÉSERT MAUVE – 1 & 2 février – studio d’Essai

Informations

Vendredi 1 février, 19 h
Samedi 2 février, 20 h 30
studio d’Essai

Artiste

Production Rhizome
(Québec (Canada)

Genre

Spectacle poétique et littéraire

Billetterie

Prévente (28 novembre 2918 au 8 janvier 2019)
Général : 21 $ / 30 ans et moins : 18 $
Régulier (dès le 9 janvier 2019)
Général : 25 $ / 30 ans et moins : 21 $
Taxes et frais de services inclus

Acheter

Dans un face-à-face avec Simon Dumas, Nicole Brossard entame un dialogue autour de son roman iconique Le désert mauve et aborde des sujets qui la fascinent depuis fort longtemps : traduction, processus de création, lecture du réel. Ces préoccupations, centrales dans son œuvre, posent la même question : que peut bien signifier le mot « réalité »? Dans un spectacle où s’entremêlent conférence, théâtre et cinéma, Brossard et Dumas racontent l’histoire de Mélanie et se frayent un chemin à travers les images que leurs paroles font surgir sous nos yeux et qui envahissent rapidement les murs, la surface du bureau, le classeur… Tout ce qui bâtit une fiction, personnages, lieux et objets, dimensions et beauté, se fait de plus en plus touffu. La réalité est ce que nous inventons. Qui serons-nous au sortir de l’image ?

Durée : 90 minutes

Une production de Rhizome
Textes : Nicole Brossard, Simon Dumas
Mise en scène :  Simon Dumas
Images, vidéo, montage et projections : Marco Dubé
Conception sonore : Chantal Dumas
Conception des éclairages : Renaud Pettigrew
Assistance à la mise en scène : Geneviève Allard, Anne-Marie Desmeules, Lola Tillard
Coordination tournage : Annick Beaulieu
Assistance au tournage : Olivier A. Dubois
Conception technique et sons supplémentaires : Marc Doucet
Scénographie : Julie Lévesque
Images supplémentaires : Geneviève Allard
Chauffeur : Alain Dumas
Stagiaire : Samantha Brunet
Administration : Yves Doyon
Une production de Rhizome, avec la collaboration d’ESPACE GO, Recto-Verso, Maison de la littérature. Une présentation du Festival international de la littérature (FIL)
Photo : Stéphane Caron

Biographies
NICOLE BROSSARD
Depuis 1965, Nicole Brossard a publié plus d’une quarantaine de titres parmi lesquels la poésie domine. Deux fois récipiendaire du Prix du Gouverneur général (1974, 1984) pour sa poésie, elle compte parmi les chefs de file d’une génération qui a renouvelé la poésie québécoise dans les années 70. Poète, Brossard affirme s’attabler à l’écriture d’un roman tous les 5 ans afin, dit-elle, de négocier son rapport à la réalité. L’un d’entre eux, Le désert mauve, paru en 1987, est considéré par plusieurs comme le premier roman postmoderne québécois. Œuvre majeure portant sur la traduction, le roman est traduit dans plus d’une vingtaine de langues. Ce qui caractérise le parcours de Nicole Brossard réside certainement dans le fait qu’elle n’a jamais cessé de chercher. Jamais son œuvre n’a été stagnante. Sans répit, elle questionne le réel et, souvent, met dans le mile. C’est avec cette même curiosité avide que, à l’invitation de Simon Dumas, elle se lance, après cinquante années de carrière littéraire, dans cette aventure du spectacle. Et c’est avec enthousiasme qu’elle a abordé cette nouvelle expérience, cette nouvelle dimension de la création.

SIMON DUMAS
Simon Dumas est un artiste pluridisciplinaire dont les racines sont plongées dans la littérature. Auteur, il a fait paraître cinq livres de poésie dont Mélanie (2013) et Révélations (2016) aux éditions de l’Hexagone. Il est aussi, depuis maintenant quinze ans, producteur et metteur en scène de spectacles interdisciplinaires, notamment pour le compte de Rhizome dont il est le co-fondateur et le directeur artistique. Invariablement, ces projets prennent leurs assises sur des textes littéraires et font participer leurs auteurs à des processus collaboratifs de création. Inversement, des artistes d’autres disciplines se frottent aux écrivains. Ce sont des processus de lectures qu’il tente de mettre en branle, lecture littéraire, lecture interdisciplinaire et « traduction » d’un langage disciplinaire vers un autre. En cela, sa démarche s’inspire fortement des processus dont les rouages sont exposés dans Le désert mauve.

RHIZOME
Rhizome est un générateur de projets interdisciplinaires dont le cœur est littéraire. Sa démarche, basée sur la recherche et l’innovation, ne perd jamais de vue l’objet littéraire. Le texte, ainsi que son auteur.e, en sont les fondements. Rhizome initie, accompagne, crée, produit, coproduit, accueille en résidence des projets dans lesquels des auteur.e.s s’impliquent, tant dans le processus de création que lors des représentations. Les formes sont diverses – performances, installations, spectacles – et profitent fréquemment des possibilités qu’ouvrent les technologies numériques. À travers ses productions, Rhizome cherche différents moyens de faire participer la littérature, en tant que discipline artistique, à une démarche interdisciplinaire de création. Le but est de favoriser son décloisonnement et, ce faisant, d’apporter à la pratique interdisciplinaire sa richesse sémantique. Depuis sa fondation à Québec en 2000, Rhizome a produit plus d’une soixantaine de spectacles qui ont été diffusés au Québec, au Canada, aux États-Unis, au Mexique, en Argentine, en France, en Belgique et en Haïti.

productionsrhizome.org

 

LE DÉSERT MAUVE
Show: poetic and literary
Simon Dumas, Rhizome (Quebec City)
Canada

In a one-on-one with Simon Dumas, Nicole Brossard initiates a dialogue ignited by her extraordinary novel Le Désert mauve, discussing subjects that have forever fascinated her: translation, the creative process, the reading of the real. These preoccupations, which are central to her novel, urge the question: What does the word “reality” really mean? In a show composed from the fabrics of lecture, theatre and cinema, Brossard and Dumas tell Mélanie’s story, cutting a trail through the images their words bring forth before our eyes, which quickly take over the walls, the surface of the desk, the filing cabinet… All the building blocks of a fictional work – characters, setting, objects, dimensions, beauty – become packed together ever more tightly. Reality is what we’ve invented. Who will we be when the image ends?

Background