SARAH WENDT et PASCAL DUFAUX — Strange moods and dissonant feelings | 10 février 2018

Informations :

Strange Moods and Dissonant Feelings
10 février, 18 h 30
Salle Multi

Artiste :

Sarah Wendt et Pascal Dufaux
(Canada [QC])

Genre :

Installation – performance,  mouvement et nouveaux médias

Billetterie :

Soirée Indomptée III
Général : 25 $ / 30 ans et – : 20 $
Forfait SuperSuper et Soirée indomptée III
Général : 35 $  /  30 ans et – : 28 $

À la fois espace performatif et installation interactive, Strange Moods and Dissonant Feelings est une œuvre-processus, un « dispositif d’archivage à court terme », qui explore de nouvelles possibilités narratives, perceptuelles et visuelles. Par un procédé de rétroaction vidéo, l’œuvre met en scène une danseuse et des objets qui sont captés par une caméra en circuit fermé refilmant sans fin la projection de son propre signal avec un délai de dix secondes. Se crée alors en direct une chambre d’échos visuel et sonore, un espace qui se décuple sans cesse et dont les innombrables couches s’additionnent. Entre le temps présent et le passé immédiat, des reliquats des présences et des absences de la performeuse se démultiplient en un tunnel temporel d’une profondeur insondable, où l’acte de danser et ses rémanences se rejouent à l’infini.

Strange Moods and Dissonant Feelings sera accessible dans sa version installative lors de la soirée du samedi 10 février ainsi que le dimanche 11 février de 12 h à 17 h.

Durée : 40 minutes

Photo : Sarah Wendt et Pascal Dufaux

Biographie
Sarah Wendt et Pascal Dufaux collaborent depuis 2015. Leurs récents projets incluent : Work of the dancer : a short term archival device (Flotilla-biennale d’ARCA, Charlottetown), Mixing Ghosts (Symposium international d’art contemporain de Baie-Saint-Paul; Kinetic Studio, Halifax; Verticale, Laval).

Sarah Wendt est une artiste originaire de l’Île-du-Prince-Édouard, basée à Montréal. Elle a collaboré comme performeuse/danseuse avec les artistes Chloé Lum et Yannick Desranleau, Andrew Maize et Brian Riley, Stéphane Gilot, Sophie Castonguay, Lin Snelling, Coral Short et Julie Favreau. Son travail personnel de performance a été présenté dans des contextes tels que : Anode Festival (Melbourne), Platform Young Performance Artists (Berlin), Galerie de l’UQAM (Montréal), l’Œil de Poisson (Québec), Art in the Open (Charlottetown), Encuentro Hemispheric Institute for Performance and Politics (édition de Montréal), Ok. Quoi!? Contemporary Arts Festival (Sackville, N.B.) et OFFTA festival d’arts vivants édition 2016.

Pascal Dufaux, né en France, vit à Montréal, a étudié en scénographie et en art visuel à Concordia. Il fût résident à la Christoph Meriam Stiftung en Suisse et à la Finnish Artists’ association en Finlande. Son travail a été présenté au Mexique, à travers le Canada et en Europe, incluant des expositions à Créteil, Maubeuge, Lille et Marseille et des festivals tels que Mapping à Genève, BIAN à Montréal, Lab30 à Augsburg en Allemagne et Mois de la Photo à Montréal. Récemment, son travail a été montré à la Carl Solway Gallery à Cincinnati, au Confederation Art Gallery à Charlottetown, au Feature Art Fair Toronto ainsi qu’au Festival Images de Vevey en Suisse.

pascaldufaux.squarespace.com

Installation-performance, movement and new media

Simultaneously a performance space and an interactive installation, Strange Moods and Dissonant Feelings is a processual work, a “short-term archiving device” exploring new narrative, perceptual and visual possibilities. The work features a dancer and objects captured by a closed-circuit camera using video feedback to endlessly re-film the projection of its own signal on a ten-second delay. The result is a visual and aural echo chamber, a mise-en-abîme perpetually extending with each additional layer. Between the present and the immediate past, vestiges of the performer’s presence and absence multiply, retreating into an immeasurable space where the act of dance and its remanence loop into infinity.