2013_C_Bolduc_04

GÉOMÉTRIE DES ESPACES (2013)

Carolyne Bolduc
Projet déposé au printemps 2013

Géométrie des espaces est un projet multidisciplinaire de recherche et de création. Son objectif est d’investir l’architecture d’un lieu public d’une manière poétique et artistique. Il s’agit donc d’une mise en architecture sur les toits du Musée de la civilisation de certains poèmes tirés du recueil de Carolyne Bolduc.

Par des photographies et des documents d’archive de la collection nationale, des installations, du lettrage, des projections et des performances, Carolyne y expérimente la transformation d’un lieu public en espace poétique et cherche à réfléchir aux rapports qu’entretiennent les piétons/visiteurs avec l’espace. Ceux-ci seront appelés à circuler sur les toits du Musée.

Ce travail de mise en architecture de certains poèmes du recueil est le point culminant d’un processus de création de plus de trois ans. Outre ses propres aptitudes, l’artiste a pu compter sur une équipe composée de professionnels des milieux artistique et littéraire de Québec afin de bien mener à terme le projet: l’auteure Isabelle Forest a agit à titre de mentor. Vincent Roy D’EXMURO arts publics a suivi l’évolution du projet à titre de conseiller. Avatar a conseillé et offert un soutien technique en art audio et électronique ainsi qu’en installation vidéo.

Démarche
L’espace vaque à l’accueil de ce pourquoi il a été construit, s’efface puis disparaît. Ne sera vu et ne deviendra signifiant que ce qui relève de l’action quotidienne de ceux qui le fréquentent. Pour Carolyne, la façon d’expérimenter le lieu est multidisciplinaire, questionne le concept d’espace et ses dynamiques intrinsèques avec les gens.

Par la photographie, l’installation in situ et la performance, elle tente de saisir les propriétés d’un espace et de jouer sur ses rapports d’influences sur ceux qui y circulent ou l’utilisent. Par l’écriture poétique, elle utilise l’architecture comme métaphore des structures qui nous habitent. Elle cherche à voir et à faire voir au-delà de la « nécessaire fonctionnalité du construit » en intervenant de façon artistique sur un lieu fonctionnel pour le transformer en espace poétique et à utiliser l’architecture comme structure formelle symbolique de l’intériorité humaine.

Notes biographiques
Après avoir complété un DEC en Arts et technologies des médias puis un baccalauréat multidisciplinaire en création littéraire et en arts visuels, Carolyne Bolduc s’est investie en publicité, en organisation d’événements et en gestion de projets. Depuis les trois dernières années, elle se concentre sur ses projets artistiques personnels. À l’hiver 2012, grâce au soutien de Première Ovation en arts littéraires et avec l’accompagnement de l’auteur Jean Sioux, elle a pu parachever l’écriture de son premier recueil de poésie Géométrie des espaces et participer à des lectures publiques dans le cadre du Printemps des poètes. Elle a également fait partie du collectif artistique YY (avec Marylou Fortier) et elle a collaboré à différents projets pour Ciné-Scène.
(source biographique: Communiqué – Musée de la civilisation)