Photo : Stéphane Caron

ENTREZ NOUS SOMMES OUVERTS (2017)

Genre :

PERFORMANCE MULTIDISCIPLINAIRE

Création :

BUREAU DE L’APA

Co-production :

PRODUCTIONS RECTO-VERSO
et FESTIVAL TRANSAMÉRIQUES (Montréal)

Appuyer sur un bouton n’a plus rien de mystérieux. Pourtant, c’est un acte de foi conduisant à l’ouverture d’un chemin électrique, d’un passage dont nous ignorons souvent l’existence et dont les conséquences semblent parfois relever de la magie, de l’ensorcellement. Entrez nous sommes ouverts nous entraîne dans le monde des « pitons ». Les performeurs, en bons opérateurs, activent des boutons fabriqués, éventrés, détournés, altérés. Un ensemble de gestes, de manipulations et de déplacements s’organise autour de jeux de transferts électriques, de connexions numériques et de déclenchements. Par un glissement presque imperceptible, ce qui semble très technique et contrôlé se métamorphose et bascule doucement vers une forme sauvage, indomptée, imprévisible. Au moyen de ces stratégies et de ces manœuvres inventées, Le bureau de l’APA propose une réflexion politique et sensible sur l’émergence des idées, l’engagement et la transformation.

Extraits de presse :
« On accueille le public sur des airs de musique électronique, alors qu’en arrière-plan Ludovic Fouquet se démène sur sa petite piste de danse personnelle. Une DJ (Julie Cloutier Delorme) est aux platines et les trois autres membres restent plutôt stoïques. La scène a des allures de laboratoire clandestin : chacun est à son poste, tablier autour du cou, alors que les fils se mêlent et s’entremêlent un peu partout. Dès lors, la démonstration peut commencer, car c’est un peu cela à quoi nous convie l’APA cette fois-ci : une expérience dont eux-mêmes évaluent leur possibilité d’échec à 10%, une expérience pour ouvrir des chemins électroniques, une quête pour voir l’invisible, une chasse aux boutons de toutes sortes. »
Jérémy Laniel, Voir, 2 juin 2017

« Frédéric Auger, Jasmin Cloutier, Julie Cloutier Delorme, Simon Drouin, Dany Ortmann enchaînent les manoeuvres de connexions et déconnexions en utilisant une variété d’objets du quotidien, voire des parties de leurs corps, transformés en capteurs, transmetteurs, micro, amplificateurs. Sur le grand écran au fond de l’espace scénique se superposent et se suivent textes, dessins, images fixes et en mouvement, générés par toutes ces impulsions. Musique, chansons et textes portés par les artistes font aussi partie de la performance. »
Suzie Genest, MonSaintRoch, février 2017

Équipe de création : David Archambault, Frédéric Auger, Laurence Brunelle-Côté, Jasmin Cloutier, Julie Cloutier Delorme, Simon Drouin, Pierre-Olivier Fréchette, Danya Ortmann, Chloé Surprenant
Performance : Frédéric Auger, Jasmin Cloutier, Julie Cloutier Delorme, Simon Drouin, Ludovic Fouquet, Danya Ortmann

Photos : Stéphane Caron, Ariane Plante

Présenté en première au Mois Multi 2017

Biographie

Le Bureau de l’APA est un atelier de bricolage indiscipliné en arts vivants permettant la rencontre de créateurs de tous horizons autour de projets artistiques atypiques.

« Il ne faut pas croire tout ce que l’on pense. »

Les créations du Bureau de l’APA La Jeune-Fille et la mort (2010) et Les oiseaux mécaniques (2013) ont été présentées, notamment, au Mois Multi (2012-2014, Québec), à Espace Libre (2012-2013-2015, Montréal), au Festival Transamérique (2013, Montréal), à l’Experimental Media and Performing Arts Center (2013, Troy, New-York), aux Francophonies (2014, Limoges, France), à OUPALAÏ saison culturelle québécoise (2014, Nantes, France), à Mons capitale culturelle (2015, Belgique).

bureaudelapa.com