Mois Multi

Présenté en février de chaque année, le Mois Multi est un évènement produit et organisé par les Productions Recto-Verso. Le programme du festival regroupe des œuvres novatrices dans le domaine des arts multidisciplinaires et électroniques. Le Mois Multi se veut l’expression des mutations conceptuelles et technologiques qui agitent autant les pratiques que les formes inattendues de « l’art multi ». La présentation de spectacles interactifs, d’installations, d’environnements immersifs et d’œuvres qui fusionnent des langages, des matériaux, des techniques, des formes et des procédés artistiques de toute nature fait sa singularité.

Mot de la commissaire

L’art pour…être attentif au monde, apprivoiser la lenteur, vivre des expériences collectives, se blottir au creux d’univers fantastiques, repenser notre relation aux technologies, bousculer les idées, contrer le cynisme, illuminer l’obscurité, résister, imaginer des mondes possibles, des utopies, un (re)commencement…

L’art pour réenchanter le monde.
L’art pour changer notre rapport au monde.

Voilà ce qui aura étayé la quête et l’engagement de l’équipe du Mois Multi au cours d’un cycle de trois éditions entamé en 2016, un cycle animé par ce que j’appelais, cette année-là, « la candeur lucide nécessaire ».

Pour la dernière année de cette trilogie, la notion de transformation a jailli, salutaire, indispensable dans la poursuite de la réflexion entreprise autour de l’idée du réenchantement. Incontournable, aussi, au sein de la production récente en arts multidisciplinaires et technologiques. Mais comment les nouvelles pratiques artistiques et les œuvres qui en émanent incarnent-elles et évoquent-elles cette idée de transformation ?

On y retrouve la poésie des infimes tremblements de la nature et de la vie, puis celle des pulsions et des forces incommensurables qui se trouvent à l’origine des métamorphoses. Les œuvres donnent corps aux incessants et intangibles mouvements qui altèrent continuellement notre environnement, donnent à percevoir l’invisible, l’insondable. Elles déploient de foisonnantes dimensions parallèles, nous propulsant parfois même dans des sphères cosmiques, nous confrontant à la vertigineuse immensité de l’univers. Elles nous appellent à repenser notre rapport au monde et la place qu’on y occupe.

De la mouvance des espaces et des temporalités à l’évolution de la matière, des objets et des corps, qu’il soit question de magie, de forces naturelles, de mécanique, de physique, de robotique, d’optique, de cinétique, d’ondes, d’alchimie… tout ici pointe vers l’idée de changement.

C’est avec une infinie fierté que l’on vous présente cette année vingt-sept œuvres exceptionnelles, autant d’hommages au pouvoir extraordinaire qu’ont l’art et l’imaginaire de changer notre manière de ressentir le monde autour de nous, autant d’invitations à réapprendre à naviguer en suivant les étoiles et le vent, à se mettre en mouvement, à se réinventer.

*    *    *

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que j’ai invité, cette année, le DJ et producteur de Québec Michel Plamondon à imaginer un volet du festival, consacré à la présentation de prestations en musique électronique. Dans ce contexte, mon complice a choisi de convier des artistes prestigieux aux nombreuses soirées de réjouissances nocturnes du festival.

J’en profite pour remercier Guillaume Arseneault, Ludovic Boney, Caroline Gagné, Etienne Grenier, Claudine Hubert, Laurence P Lafaille, Simon Laroche, Philomène Longpré, Line Nault, Michel Plamondon, Viviane Paradis, tous les artistes et mes précieux collègues pour la sensibilité complice, le partage, la lumière.

Ariane Plante

Mot de l’équipe

Se laisser transformer

Pour sa dix-neuvième édition, le Mois Multi réunit une cohorte d’artistes heureux et prometteurs. À ce point qu’on puisse le dire tout haut : l’art multi est aujourd’hui, chez nous, la promesse tenue de rêver le monde autrement. La formule est triviale, certes, mais riche parce que les œuvres inscrites au programme du festival déploient des univers qui donnent à espérer une vie meilleure. Une vie qui serait dépouillée des contingences du pouvoir qui abrutit, des rapports sociaux qui aliènent, des nivellements par le bas qui sapent les diversités naturelle et culturelle. Et il arrive qu’on y croie, que l’art puisse établir une théorie de la magie qui vaut tout autant que la théorie de la relativité ou des grands nombres.

Les artistes inscrits au programme du Mois Multi cette année ne sont ni devins ni prophètes, mais porteurs d’une vision du monde qui serait comme une perche tendue à un avenir brillant. Leur projet est simple et complexe à la fois : rassembler nos forces occultes, éveiller nos imaginaires endormis, faire surgir de la joie et du désir, se laisser transformer par les œuvres. N’y a-t-il pas plus belle vocation pour l’art que de nous faire agir, penser et sentir autrement ? C’est notre souhait le plus vif que cela se produise tandis que nous vous accueillerons dans nos lieux, parmi ces créations fabuleuses et imprévisibles. Par ses enchantements artistiques, cette édition du Mois Multi sera le sésame d’une fête inattendue, l’éveil splendide aux potentiels de la création, une manière poétique de participer à la transformation du monde.

Au nom des artistes et des artisans qui font de février un si beau mois artistique à Québec, nous vous remercions d’être présents et entiers auprès de leurs œuvres, si révélatrices des mutations à la source d’un monde plus riche d’émerveillements candides et de poésies partagées. L’équipe du Mois Multi vous invite donc, tout au long du festival, à mixer les curiosités, à fusionner les plaisirs et à transmuer l’expérience artistique en mieux-vivre-ensemble. À toutes et tous, bon festival !

L’équipe du Mois Multi

Presented each year in February, Mois Multi is an event produced and organized by Les Productions Recto-Verso. The festival program features innovative works in the fields of multidisciplinary and electronic art. Mois Multi reflects the conceptual and technological changes that have led to unprecedented forms and practices in the “multi arts.” The uniqueness of the event stems from its interactive performances, installations, immersive environments, and works that fuse languages, materials, techniques, forms and artistic procedures of all kinds.

A WORD FROM THE CURATOR

Art: To attend to the world, to tame lethargy, to undergo together, to sequester into fantastic universes, to rethink our relationships with technology, to upend ideas, to beat back cynicism, to illuminate the dark, to resist, to imagine possible worlds, to discover utopias, to begin (again)…

Art to re-enchant the world.
Art to reorient ourselves with the world.

These ideas like stars guided the Mois Multi team in its committed search over a three-edition cycle that began in 2016, spurred by what I referred to that year as “the necessary lucid candour.”

For the last instalment of this trilogy, transformation emerged as a beneficial and, indeed, indispensable aid in our pursuit of reflection on the notion of re-enchantment. This development is also inevitable in recent work in the multidisciplinary and technological arts. But how can new artistic practices and the resulting work embody and evoke this idea of transformation?

They reveal the poetry within the minute trembling of nature and of life, and that of immeasurable drives and forces giving rise to metamorphoses. These pieces embody incessant and intangible movements continuously altering our environment; they reveal the invisible and the unfathomable. They unfurl boundless parallel dimensions, on occasion launching us into cosmic spheres, squaring us up to the vertiginous immensity of the universe. They urge us to reconsider our relationship with the world and the spot we occupy within it.

From the shifting of spaces and temporalities to the evolutions altering matter, objects and bodies – no matter the focus, be it magic, natural forces, mechanics, physics, robotics, optics, kinetics, waves or alchemy – everything here points towards change.

This year, we are extremely proud to present twenty-seven exceptional works that pay homage to the extraordinary power of art and the imaginary to change our way of sensing the world around us. They serve as invitations to relearn navigation by stars and wind, to set ourselves in motion, to reinvent ourselves.

*    *    *

This year I was thrilled to invite Quebec City DJ and producer Michel Plamondon to plan an arm of the festival devoted to electronic music; he has chosen to bring together a number of prestigious artists over several nights of celebration.

I would like to take this opportunity to thank Guillaume Arseneault, Ludovic Boney, Caroline Gagné, Etienne Grenier, Claudine Hubert, Laurence P Lafaille, Simon Laroche, Philomène Longpré, Line Nault, Michel Plamondon, Viviane Paradis, all the artists and my valued colleagues for their collaboration and their commitment, their sharing, and their light.

Ariane Plante

A WORD FROM THE TEAM
Let yourself be transformed

For its nineteenth edition, Mois Multi brings together an auspicious cohort of artists, sending a clear message worth repeating: Here and now, multi art fulfils a promise to see the world in a different way. The phrase might seem commonplace, but it’s rich with meaning, because the works in this festival’s program unfold universes sparking with hope for a better life, emancipated from stultifying power, from alienated social interactions and from reductive impulses draining the world of natural and cultural diversities. Sometimes we can believe, as art can be understood to create a theory of magic, one to be treasured no less than the theory of relativity or the law of large numbers.

The artists featured in Mois Multi this year are neither oracles nor prophets, and still they speak of a vision of a brighter future. Their aim is unified yet multifarious: gather our hidden strengths, wake our sleeping imaginations, tap into our joys and desires, and allow ourselves to be transformed by the work. What better vocation for art than to inspire us to act, think and feel differently? We yearn for these fabulous and unpredictable creations throughout the festival to spark this experience in our visitors. This year’s edition of Mois Multi will weave artistic spells that open doors to unexpected celebrations, awaken viewers to the potentials of creation, and establish a path of poetic collaboration to transform the world.

On behalf of the artists and artisans that make February a month of art in Quebec City, we thank you for visiting and partaking in their work. Their pieces seek to reveal the changes that might form a world rich with candid wonder and shared poesy. The Mois Multi team invites visitors to meet in a common yet multitudinous world of curiosity and pleasure that will transmute the artistic experience into a better way of living together. Enjoy.

The Mois Multi Team