Cabaret déjanté

Informations
samedi 22 mai, 20 h 00
en ligne

Capté à la Chapelle du Séminaire

Artiste
Artistes variés
Genre
Performances musicales
Billetterie
Contribution volontaire

Cette soirée présente une proposition musicale audacieuse et décalée à l’orgue ainsi que la plus récente production de Symon Henry, Le Désert mauve – un livre à traduire, présentée dans le cadre du Printemps de la Musique.

20 h 00

RÉSONNER : retour de son historique

Réunis autour de l’orgue et de ses différentes déclinaisons historiques, E27 musiques nouvelles, le Concours d’orgue de Québec et La Chamaille proposent un concert collaboratif audacieux qui juxtapose avec doigté des langages, des sonorités et des esthétiques hétérogènes. Orgue classique français « de 1753 » et drones ambiants contemporains; marimba et registration de jeux colorés au grand orgue de tribune Casavant; orgue positif, musique ancienne sur instruments d’époque et… bras robotique articulé?! Un événement de découvertes et de redécouvertes radicalement éclatées, où l’inouï semble étrangement familier. 

E27 musiques nouvelles + Concours d’orgue de Québec :

DAVACHI Sarah, Stile vuoto
MUHLY Nico, Beaming Music

Concours d’orgue de Québec :

PÄRT Arvo, Pari intervallo

La Chamaille + Théâtre Rude Ingénierie :

ZELENKA Jan Dismas, Sonate en trio en sol mineur ZWV 181/4

La Chamaille + Concours d’orgue de Québec :

PURCELL Henry, Three Parts Upon a Ground

E27 musiques nouvelles + La Chamaille + Concours d’orgue de Québec :

CECCARELLI Isaiah, Bow

Programme d’une durée de 65 minutes.

21 h 00

LE DÉSERT MAUVE – un livre à traduire
de Symon Henry

Performance en direct d’extraits d’un projet d’opéra en développement de Symon Henry d’après un roman de Nicole Brossard.

Mélanie, une adolescente en quête d’absolu, sillonne le désert de l’Arizona pour exorciser la peur et la réalité, espérant échapper au quotidien lent du motel que dirige sa mère, près de Tucson. Sa rencontre avec l’excessive Angela Parkins multipliera les actes de révolte et de pure joie. Dans les intervalles de la narration, se dresse la présence menaçante de « l’homme long » comme l’histoire du monde et de la science. Tel est le récit que découvre la traductrice Maude Laures qui l’envoûte et qu’elle décide de traduire après s’être imprégnée des personnages, avoir imaginé leurs dialogues et refait les paysages de l’inq­­­uiétante beauté du désert.

Le Désert mauve un livre à traduire, est une traduction sonore du roman Le Désert mauve de Nicole Brassard. Des partitions musicales graphiques interprétées par des musicien·ne·s de concert composent les bases du projet d’opéra. Entrent en résonance l’imaginaire poétique de Nicole Brossard, celui de l’auteure fictive du premier récit — Laure Angstelle —, celui de la traductrice Maude Laures ainsi que de l’univers sonore de Symon Henry. Ielle a cherché à s’imprégner des personnages du roman et à imaginer les textures harmoniques irisées de leur environnement sonore, aux couleurs complexes, modulant constamment entre consonance et riche rugosité à l’image des couleurs du désert, toujours semblables, toujours différentes dans l’infinie complexité des détails.

Voix : Sarah Albu (Mélanie 1), Catherine Debord (La narratrice), Talia Fuchs (Mélanie 2)
Ensemble : Émilie Payeur (artiste électroacoustique), Benoît Fortier (cor), Rémy Bélanger de Beauport (multi-instrumentiste)
Direction artistique et musicale : Symon Henry
Coach d’interprétation et accompagnement : Line Nault
Lutherie numérique : Alexandre Burton (studio Artificiel)

Programme d’une durée de 60 minutes.

Background