BODIES / BUDDIES

Informations
mardi 9 février, 20 h 00
mercredi 10 février, 20 h 00
jeudi 11 février, 20 h 00
vendredi 12 février, 20 h 00
En ligne

La représentation du 12 février sera suivi d’une discussion avec les artistes.

Artiste
Étienne Lambert
et Mélissa Merlo
Québec, Canada
Genre
Court métrage d’art
Billetterie
Disponible à l’achat du Passeport

PRÉSENTÉ EN COLLABORATION AVEC LA ROTONDE

BODIES/BUDDIES est une œuvre puissante créée par Étienne Lambert et Mélissa Merlo. Elle sera présentée, durant cette édition du Mois Multi, sous forme de court métrage. Deux performeurs évoluent dans un espace clos, transparent. Entre eux s’enchaînent sans arrêt des jeux de pouvoir, de manipulation et de confiance. Sont-ils amis ou amants, ennemis ou complices, parents ou étrangers ? Chose certaine : ils ont constamment besoin d’entrer en contact l’un avec l’autre. Une voix hors champ dicte la marche à suivre. Mais dans quel ordre ? Pour qui et sous quelles conditions ? En créant, les deux artistes se posent des questions fondamentalement ancrées dans la réalité du moment :  dans notre monde pullulant d’écrans, où nos neurones-miroirs sont constamment sollicités, quel espace reste-t-il pour nos interactions réelles ? Et l’intimité dans tout ça ?

Durée : 30 minutes

Idée originale, chorégraphie et interprétation : Mélissa Merlo, Etienne Lambert
Conception sonore : Etienne Lambert
Réalisation, direction photo et montage : Loup-William Théberge
Coproduction : Charpente des fauves, La Rotonde, Mois Multi
Photos : Marilyn Laflamme

Biographie

MÉLISSA MERLO
Mélissa Merlo est diplômée en jeu du Conservatoire d’art dramatique de Québec en 2011. Artiste multidisciplinaire, la danse fait partie intégrante de sa façon d’aborder sa pratique artistique.
Au théâtre, on a pu la voir notamment dans L’Hôpital des Poupées, mise en scène par Jean-Philippe Joubert et dans Le Songe d’une nuit d’été, mise en scène d’Olivier Normand, présenté au Théâtre du Trident à l’hiver 2017. Dernièrement, elle faisait partie de la distribution d’Astronettes, la longue marche vers les étoiles au Théâtre Périscope, de Je me soulève et Roméo et Juliette au Théâtre du Trident, et elle livre son premier solo Les Barbelés d’Annick Lefebvre au Théâtre du Trident. À la caméra, elle tient le rôle principal dans la comédie d’horreur Les Jaunes, elle échange la réplique avec Rémi Pierre Paquin dans Les nuits Éphémères, elle joue également dans le long métrage de Pascal Plante, L’Âge Lyrique.
En danse, elle performe en 2017 dans le duo BODIES/BUDDIES qu’elle conçoit avec Étienne Lambert. En 2016, elle chorégraphie son propre solo L’Envol avec Jenny Montgomery. En 2015, elle chorégraphie Iku, spectacle à cinq interprètes sur la sexualité au féminin.

ETIENNE LAMBERT
Après avoir complété sa formation à l’École de danse de Québec et des études en musique, langues et sciences politiques, Etienne a un parcours d’artiste multidisciplinaires qui l’amène à travailler comme interprète (Le Fils d’Adrien danse, Le CRue, Tedd Robinson) et concepteur sonore (Geneviève Duong, Kay Keney…), en plus de mener également ses propres projets collaboratifs (Ok. Pis après ?BODIES/BUDDIES – Corps Célestes).

Depuis 2016, il œuvre au sein de Nous Sommes L’Été, un organisme de soutien aux artistes de la relève, et anime les soirées d’improvisation Les Lieux Communs en collaboration avec L’Artère, art de la danse et du mouvement. Il a également fait partie du comité artistique de la Maison pour la danse de 2017 à 2020.

Vidéo

BODIES/BUDDIES
BODIES/BUDDIES is a powerful duo created by Étienne Lambert and Mélissa Merlo. This original piece is a profound multidisciplinary research that will be presented, during this edition of the Mois Multi, in the form of a short film. The foundations of this creation are anchored since long before the pandemic, but the research and subject matters find their relevance now more than ever. In this piece, the artists start from the idea that the virtual world has the power to create individuals almost as tangible as flesh-and-blood human beings. Through the immense power of an image, the very nature of a relationship can be completely transformed – so much, in fact, that it can make a relationship look like the complete opposite to what it would have seemed in the flesh. How far can one really take a relationship birthed by an image?