ASHES (2018)

Genre :

SPECTACLE

Création :

MARTIN MESSIER
YRO

co-production :

PRODUCTIONS RECTO-VERSO
L.E.V. FESTIVAL
FESTIVAL INTERSTICE

Dans cette proposition visuelle éblouissante, divers objets prennent vie et trouvent leur voix sous l’emprise de Martin Messier et de Yro. Les travaux performatifs de Messier réinterprètent, en les examinant de près, en repensant leurs fonctions et leurs sons, de nombreux éléments du quotidien : réveils, machines à coudre, projecteurs, stylos et autres appareils destinés à un usage spécifique. La maîtrise du « cinéma en direct » de Yro ajoute ici une certaine complexité à la narration : on découvre là un cinéma qui évolue à la fois sur écran et sur scène à même une chorégraphie aussi complexe que touchante.

Performance, création, vidéo et musique : Élie Blanchard, Martin Messier
Design technique et fabrication : Élie Blanchard
Conception électronique : Akwariom
Production : 14 lieux, Avoka
Coproducteurs : Recto-Verso, L.E.V. Festival, Festival ]interstice[
Soutien : DICREAM (CNC), Conseil des arts et des lettres du Québec, Conseil des arts de Montréal, Station Mir avec le soutien de la Région Normandie en partenariat avec le CNC et Normandie Images
Agent de diffusion : Marc Langlois – La Chasse Galerie
Photo : Piru de la Puente

Présenté :
Sonar Istanbul (Istanbul, Turquie), 9 mars 2019
Mutek Barcelona (Barcelone, Espagne), 7 mars 2019
Mois Multi (Québec), 3 février 2019
Angers connected week (Angers, France), 23 novembre 2018
Mutek Tokyo (Tokyo, Japon), 1er novembre 2018
Festival Scopitone (Nantes, France), 23 septembre 2018
Mutek Montréal (Montréal), 24 août 2018
Tetris (Le Havre, France), 16 mai 2018
Festival Interstice (Caen, France), 12 mai 2018
L.E.V. Festival (Gijon, Espagne), 24 avril 2018


Biographies

MARTIN MESSIER
Depuis plus de quinze ans, le montréalais Martin Messier crée des œuvres où se rencontrent son, objet et image. Sous forme de performances et d’installations, ses créations – aux accents chorégraphiques – mettent à l’avant-plan la présence du corps. Après des études en composition à l’Université de Montréal, il s’oriente vers une pratique sonore expérimentale qui intègre l’image vidéo. Rapidement, il crée des dispositifs audiovisuels performatifs qui mettent en scène et en cause des objets du quotidien et le potentiel sonore des matériaux. Plusieurs projets en collaboration ont été réalisés au fil des ans, notamment avec les artistes québécois Nicolas Bernier, Caroline Laurin-Beaucage, Anne Thériault et Jacques Poulin-Denis. Présentées dans une vingtaine de pays, ses pièces ont remporté plusieurs distinctions : mention aux Prix Ars Electronica 2010, nomination aux Prix Opus 2012, Prix 2013 du court métrage expérimental au Lausanne Underground Film Festival, prix Victor-Martyn-Lynch-Staunton du Conseil des Arts du Canada en 2014, Mention du jury aux Japan Media Awards en 2015 et le World Omosiroi Award au Japon en 2018.

YRO
Elie Blanchard, connu aussi sous le nom de Yro, est né en 1980. Il vit et travaille à Paris. Son œuvre, à dominante performative, compose un langage cinématographique traversé de formes plastiques abstraites et de fragments narratifs. Il entretient une relation toute particulière à la matière, aux déformations, aux processus « expérimentatoires ». Son geste, à la fois précis et instinctif, prend la forme d‘une chorégraphie, qui ne procède pas d‘un autre langage ni d‘une hybridation arbitraire mais participe à la recherche d‘une écriture cinématographique libre et vivante. Il fabrique des images et du son en manipulant des objets et des matières face à un dispositif de caméras et de microphones. Il obtient des séquences, réseaux de figures symboliques et évocatrices, qu‘il agence, répète et superpose en direct, privilégiant le geste et l‘immédiat. Son travail dans ce véritable laboratoire installé sur le plateau lui permet de donner à voir l‘œuvre en train de se faire.

mmessier.com / yrostudio.com / Vidéo