SIMON LAROCHE et DAVID SZANTO — Orchestrer la perte / Perpetual Demotion | 3 au 11 février 2018

Informations :

Orchestrer la perte / Perpetual Demotion
3 au 11 février, 12 h à 17 h
Vernissage le vendredi 2 février, 17 h
Hall de Méduse

Artiste :

Simon Laroche et David Szanto
(Canada [QC])

Genre :

Installation robotique interactive

Bibliothèque :

Entrée libre

Interrogeant les relations d’influence et de dépendance qui lient l’humain et la technologie, Orchestrer la perte / Perpetual Demotion est une installation robotique interactive constituée d’un robot nourricier, de pâtes comestibles, d’un réfrigérateur et d’un « esclave ». En asservissant l’humain au robot, puis en incorporant des aliments fermentés et pasteurisés, l’œuvre offre un point de vue saisissant sur les aspects systémique et performatif de l’alimentation. Elle invite aussi à réfléchir sur les conséquences économiques, politiques et écologiques des activités humaines.

L’exposition sera ouverte au public les soirs d’activités et de spectacles du festival.

Photo : Grispace

Biographies
Simon Laroche Simon Laroche est un artiste qui produit des œuvres transdisciplinaires. Celles-ci couvrent les champs de la robotique/mécanique, de l’électronique, de la vidéo, de l’audio et de la performance et jouent autant avec la programmation informatique et les matériaux techniques qu’avec les codes sociaux. Il a développé une approche critique et expérimentale de l’hybridation des systèmes artificiels, biologiques et sociaux qui questionne l’impact qu’a la technologie sur la construction des réalités sociales et psychologiques. Simon Laroche est co-fondateur du collectif Projet EVA. Il enseigne en arts électroniques à l’Université Concordia et collabore avec des créateurs œuvrant dans les domaines du théâtre, de la danse, de la mode et du cinéma. Son travail a été présenté en Europe, en Asie, au Moyen-Orient et dans les Amériques.

David Szanto – David Szanto est chercheur, artiste et écrivain. Il a recours à une approche expérimentale en gastronomie à travers les domaines du design, de l’écologie et de la performance. Ses projets précédents comprennent : The ‘Main’ Dish et A Tranche of Berlin, deux repas-performances qui représentaient des panoramas urbains alimentaires; Displace (Mediations of Sensation), un environnement sensoriel immersif (dirigé par Chris Salter, TeZ, et David Howes); et The Gastronome in You, une performance traitant de la continuité de la vie humaine à travers la mémoire, le levain et de microbiote. Il a enseigné en études alimentaires à l’Université Concordia et à l’Université du Québec à Montréal, et en gastronomie et communications à l’Université des sciences gastronomiques d’Italie. David a écrit plusieurs articles et chapitres sur l’alimentation, l’art et la performance; il est également chroniqueur pour le magazine Montréal en Santé.

projet-eva.org / iceboxstudio.com / Vidéo

Interactive robotic installation

A piece questioning the relationship of influence and dependence that binds humans and technology, Orchestrer la perte / Perpetual Demotion is an interactive robotic installation featuring a human-feeding robot, fermented food, a fridge and a “slave.” By subjugating the human to the robot and incorporating fermented, pasteurized food, the piece presents a striking perspective on the systemic and performative aspects of nourishment. It also urges viewers to focus solely on the economic, political and ideological consequences of human activities.