Photo : Scott Massey

SCOTT MASSEY — Movement Without Moving | 13 janvier au 18 février 2018

Informations :

13 janvier au 18 février
mercredi au dimanche, 12 h à 17 h
Vernissage le 12 janvier, 18 h
VU – Espace américain
Entrée libre

Artiste :

Scott Massey
(Canada [C.-B.])

Présenté en collaboration avec VU

Genre :

Corpus d’œuvres photographiques, vidéographiques et sculpturales

Movement Without Moving est un corpus d’œuvres photographiques, vidéographiques et sculpturales qui explore les mouvements invisibles et l’opposition entre le mobile et l’immobile. Par le détournement de matériaux, d’objets optiques et d’appareils servant à la fabrication d’images photographiques, Scott Massey conditionne une sorte de hasard poétique d’où jaillissent des phénomènes inattendus, en écho à ceux observés dans la nature et l’espace. Par des jeux mécaniques et d’ingénieux procédés, il crée des images où le mouvement, souvent illusoire ou intangible, se matérialise. Évoquant la mouvance imperceptible du cosmos et la transformation des corps célestes, les œuvres choisies placent le visiteur face aux confins de l’univers infini et lui insufflent, dans leur sillage, une impression de vertige devant tant d’immensité.

Photo : Scott Massey

Biographie

Scott Massey vit et travaille à Vancouver et à l’île Bowen, en Colombie-Britannique. Ses œuvres explorent la confluence entre l’art et la science par l’accentuation et l’amplification des phénomènes naturels, souvent intensifiées par des moyens artificiels ou par de légères manipulations, et se basant sur ses recherches dans les domaines de la physique, la cosmologie, l’astronomie et autres disciplines scientifiques. L’utilisation de la lumière comme moyen et comme dispositif de créations d’images est un aspect essentiel de sa pratique, employée à la fois dans le processus de création et la présentation de l’œuvre. Ses œuvres basées sur l’image confondent les méthodologies habituelles des médias en inversant parfois les procédés ou en dénaturant les dispositifs. Ses productions sculpturales emploient souvent un élément performatif ou duratif qui active d’autant plus la création.

Scott Massey détient un B.B.A en photographie de l’Université d’art et de design Emily Carr de Vancouver et il a effectué des résidences au Klondike Institute of Arts and Culture (Cité de Dawson, Yukon), au Banff Centre for Arts and Creativity (Banff, Alberta; 2010 et 2017), au Dazibao/PRIM (Montréal, Québec) et au Lumen Collective (Atina, Italie). Il a reçu quatre subventions de production et création du British Columbia Arts Council et du Conseil des arts du Canada, ainsi que de nombreuses bourses d’études et récompenses.

scottmassey.ca