2013_CBélanger_01

RECUEIL DE GESTES POUR NOURRIR (2013)

Catherine Bélanger
Projet déposé à l’automne 2013

Le projet Recueil de gestes pour nourrir se penche sur les gestes précieux du don et de la rencontre, pratiqués quotidiennement, afin de les conserver en mémoire. Par ses recherches et créations multidisciplinaires, Catherine Bélanger s’engage dans la captation, la conservation et la transmutation d’un patrimoine immatériel, en quête de reconnaissance. Elle souhaite indexer ces actions avant qu’elles ne disparaissent et cristalliser l’importance des manières de faire des gens ordinaires qui passent inaperçus au sein de notre société, mais qui en sont les fondements.

En effet, par la photo et surtout l’enregistrement vidéo et audio, une première phase d’analyse et de prise de données simultanée a été effectuée. Comme la cuisine est un lieu polysensoriel, cet aspect des situations a aussi été considéré pour en conserver des éléments significatifs. L’intégration de différents styles perceptifs dans l’œuvre a ainsi maximisé l’expérience proposée. Selon les objets spatio-temporels indexés, le matériau de base mène à un corpus de dessins animés produits par rotoscopie, possédant des caractéristiques plastiques variables.

Les œuvres produites sont présentées de deux façons : d’une manière virtuelle, via l’exposition et concrètement, par une installation au sein du Musée de la civilisation offrant une expérience plus complète par l’intégration de styles perceptifs. Dans un système poreux et complémentaire d’informations, l’expérience physique de l’installation se prolonge jusqu’à l’expérience de l’exposition virtuelle et vice-versa. Les œuvres amènent le projet à prendre une tangente interactive en créant un stimulant pour le public à contribuer à cette banque de données. La présentation devient alors évolutive ou se déclinera en différentes phases.

Notes biographiques
Catherine Bélanger vit et travaille à Québec. Elle est titulaire d’un baccalauréat en arts visuels et d’une maîtrise interdisciplinaire en art, complétée en 2012 à l’Université Laval. Depuis 2004, elle enseigne le dessin principalement au Cégep Limoilou, dans les programmes d’Arts plastiques, de Métiers d’art et d’Animation 3D. Poursuivant en parallèle sa production en dessin et en installation, elle propose en 2012 une exposition solo à la Galerie le 36 à Québec et participe à divers événements collectifs depuis 1997, particulièrement à Québec ainsi qu’en Beauce, à Percé et à Rimouski. Son travail se concrétise principalement en animation traditionnelle, en vidéo et en installation. Elle s’intéresse à l’anthropologie quotidienne et à la notion du patrimoine au sein du processus de création. Sa pratique tente de mettre en œuvre le jeu des facultés perceptives sensorielles et cognitives, pour solliciter la mémoire du spectateur et maximiser son expérience.