Photo : Simone Cappelletti

QUIET ENSEMBLE — THE ENLIGHTENMENT | 18 février, 22 h / 19 février, 16 h

Informations :

18 février, 22 h / 19 février, 16 h
Studio d’Essai
Général : 10 $ / 30 ans et – : 8 $

Artiste :

Quiet ensemble
(Italie)

Genre :

Concert d’électricité

THE ENLIGHTENMENT

The Enlightenment troque l’orchestre classique pour un imposant système d’éclairage. Tenant la ligne mélodique, battant la mesure sur le rythme ou en syncope, des néons, stroboscopes et projecteurs de scène remplacent ici les traditionnels violons, percussions et clarinettes. Par des procédés d’amplification, puis par diverses manipulations, les bourdonnements, murmures et perturbations provenant des lampes incandescentes sont transformés, et c’est tout le potentiel sonore de l’énergie électrique qui est ainsi révélé ! Illuminant la pénombre, Quiet ensemble livre un puissant concert d’où s’élève, éclatante, la musique cachée de la lumière pure.

Durée : 30 minutes

  • Conception : Quiet ensemble
  • Commissariat : Federica Patti – roBOt Festival 14
  • Co-production : roBOt Festival, Teatro Potlach
  • Soutiens : Artisti Drama, Q-02 Bruxelles, Institut Italien de Culture de Montréal
  • Photos : Simone Cappelletti et Elena Volterrani

Le samedi 18 février, après la représentation, les artistes s’entretiendront avec le public.

Biographie

Quiet ensemble est né en 2009 de la rencontre entre Fabio Di Salvo et Bernardo Vercelli. Leur démarche passe par l’observation de l’équilibre entre le chaos et le contrôle, la nature et la technologie, en créant des sujets qui font fusionner ces éléments de façon parfaite, éléments qui prennent forme à partir de la relation entre les sujets organiques et artificiels, en portant l’attention aux éléments insignifiants et merveilleux, comme le mouvement d’une mouche ou le bruit des arbres.

L’intérêt est lié aux technologies qui explorent les possibilités esthétiques et conceptuelles issues des techniques d’interactivité, en abordant les nouvelles découvertes technologiques comme des outils de création, comme le pinceau d’un peintre.

Travaillant sur la relation entre le temps et l’espace, le son et l’image, le travail de Quiet ensemble évolue et se développe dans le temps, se rapportant à l’espace, le changeant. Soulignant les évènements inattendus, réfutant l’immobilité apparente des formes et fusionnant l’opposition apparente des forces dans la nature.

quietensemble.com

The Enlightenment substitutes an imposing lighting system for the classical orchestra. Neons, strobes and stage lights maintain the melodic line, keep the beat or off-beat, replacing the traditional violins, percussion and clarinets. Buzzing sounds, murmurs and agitations from incandescent lamps are transformed through amplification and manipulation, revealing the full acoustic potential of electric energy! Illuminating the darkness, Quiet Ensemble delivers a powerful performance, the music behind pure light emerging in all its splendour.