IMAGE_25_Dubuc_Bergeron_machine_fev01_30

MACHIN-E (E PUR, SI MUOVE !) ( 2001-2002 )

Genre :

Installation audio-vidéo et performance

Création :

En collaboration avec la Bande Vidéo et Avatar

Extrait de programme :
« Inspirée par la citation de Galilée E pur, si muove!, selon laquelle la terre tourne autour du soleil, l’installation Machin-E (E pur, si muove!) repose sur le mouvement créé par une mécanique d’horlogerie. Les mots, les sons et les images se confondent, réinterprétant des citations ou des expression provenant d’un autre temps. L’action d’une performeuse à l’intérieur de l’installation accentue l’opposition entre le mouvement du temps qui passe et la pérennité des mots définissant le comportement humain »

Extrait de presse :
« Six écrans montés sur des valises qui représentent les cycles, le mouvement, les voyages, qui écrasent des livres, symboles du savoir, et présentent de courtes vidéos inspirées de six citations signées Rachel Dubuc, qui commencent toutes par la lettre E….Le spectateur est sollicité visuellement et auditivement par des images fixes, des mobiles, synchronisées avec son préenregistrés ou directement pendant la performance de Pascale Landry….Les sujets abordés sont la censure, la guerre, la famine, la répression, l’esclavage et les communications. Pour Berri R.Bergeron, le concepteur visuel, « malgré l’évolution technique, le fond n’a pas changé. Certaines citations du 14e siècle font toujours partie de la triste réalité contemporaine. »
Monique Giroux – La Nouvelle de Victoriaville, 9 juin 2002

« Le titre et son exergue, « Et pourtant, elle bouge », inclinent à la dérision triste. Le monde est un machin de machine qui bouge sans jamais changer; la litanie des maux de l’humanité vaut pour toutes les époques. Comment se surprendre dès lors que d’antiques locutions (telle « l’homme est un loup pour l’homme ») aient conservé jusqu’à nos jours tout leur sens? Elles durent parce que les causes et effets qu’elles recouvrent perdurent. »
Jean St-Hilaire – Le Soleil, 2 février 2001

Présenté :
Février 2001: Mois Multi (Québec)
Novembre 2001: Studio d’Essai (Québec)
Novembre-décembre 2001: L’Écart (Rouyn-Noranda)
Janvier 2002: High Performance Rodeo (Calgary, Alberta)
Février 2002: Vasistas 02, Théâtre La Chapelle (Montréal)
Mai-juin 2002: Grave (Victoriaville)

avec Pascale Landry pour la performance

avec Christian Lapointe pour la performance:
Octobre 2002: Centre d’exposition de Val-d’Or
mars 2003: Théâtre du Nouvel-Ontario (Sudbury)

avec Michelle Polak pour la performance :
septembre 2002 : The Theatre Center (Toronto)

Direction artistique : Rachel Dubuc et Berri R.Bergeron
Texte : Rachel Dubuc
Traduction anglaise : Carmen Malena
Conception vidéo: Éric Gagnon
Conception audio: Marc Tremblay
Conception du contrôle informatique : Émile Morin
Réalisation de l’installation : Berri R.Bergeron et Jérôme Lapointe