Photo : Jean-François Gravel

LE MOBILE (2010)

Genre :

Création multidisciplinaire

Création :

Création et conception : Carole Nadeau (Montréal)

Co-production :

Le Pont Bridge et Productions Recto-Verso

Thriller « médico-western », LE MOBILE livre par fragments le déroulement d’un accident de voiture qui prend des allures de meurtre… Une femme suspendue entre la vie et la mort cherche à retracer le fil des évènements, nous donnant à voir le point criant où l’âme se casse et voyage.

Cette création multidisciplinaire installe une réflexion sur l’identitaire, la perte de repères, la conscience de soi, la perception du réel, mais aussi sur le corps, ses limites et l’éventualité de la mort. Situé entre le théâtre, l’installation vidéographique, les arts visuels et le cinéma, LE MOBILE présente une œuvre à la fois dense et très accessible dans sa finalité. La scénographie et la vidéographie y sont écriture : elles participent à la trame de ce récit locomotive. (Source : Le Pont Bridge)

Extrait de presse :
« À la base de toutes les créations de Carole Nadeau – 13 à ce jour – , il y a non pas un texte, mais un principe scénographique jouant avec les perceptions et installant le rapport au spectateur dans la spatialité, afin de créer l’émotion. Dans Le Mobile, une coproduction du Pont Bridge et des Productions Recto-Verso, il s’agit d’un système de suspension ratait et motorisé, dans lequel la comédienne fait office de mobile humain, entièrement harnachée, avec des contrepoids au niveau des pieds et de la tête. »
Aurélie Olivier, Voir, 4 novembre 2010

« Sa dernière création, Le mobile, a eu pour premier point d’ancrage un corps en suspension dans un dispositif scénique : un mobile humain. La femme en équilibre dans le vide a subi un accident de voiture et se trouve dans le coma. C’est comme un voyage ou un poème dans un de ces moments où on est en situation de perte d’équilibre, de perte de repères, expose Carole Nadeau. …Sur scène avec Carole Nadeau, trois régisseurs interviennent en direct, parfois à coups de pinceaux, de crayons et de petits dessins projetés sur un écran en angle qui sert de fond de scène. »
Alexandre Vigneault, La Presse, 6 novembre 2010

« La proposition scénique regorge de trouvailles alliant corps, espace , voix et image… »
Mélanie Thibault – Mon Théâtre.ca, 13 novembre 2010

 

Concept, scénographie et performance : Carole Nadeau
Assistant à la mise en scène et régie : Steeve Dumais
Scénographie et vidéo en direct : Louis Hudon
Environnement sonore : Martine H.Crispo
Conception du dispositif scénographique : Émile Morin et Mathieu Thébaudeau
Conception et réalisation du logiciel de contrôle vidéographique : Émile Morin et Pierre-Olivier Fréchet-Martin