LINE NAULT, Là

LÀ (2016)

Genre :

Installation interactive multidisciplinaire

Création :

Line Nault

Production :

Productions Recto-Verso

 est un territoire lisse où des visiteurs pourront circuler et créer une trame de sens à travers des codes syntaxiques combinatoires. À mi-chemin entre Cent Mille Milliards de Poèmes et un Livre dont vous êtes le héros™, le contenu dérive et change en fonction de la manière dont les visiteurs interagissent avec l’espace. L’histoire se déroule autour d’une invitation à un souper mardi gras. un repas festif, des échanges de colliers et une ambiance particulière mènent à une perte de point de repères. Inspiré par le réalisme magique un peu à la manière de Bolano, le sens de la vérité et de la réalité basculent.

En considérant l’aspect formel ouvert et la nature un peu mystérieuse du contenu, nous en sommes venus à parler des visiteurs comme des « spectracteurs » – spectateurs / acteurs / fantômes qui se rencontrent dans ce lieu, .

L’univers dans lequel évolueront les « spectracteurs » représentent les dimensions d’un appartement. Le plan du lieu est délimité par quelques arêtes architecturales lumineuses qui pourront s’activer selon les désignations faites par la structure interactive. Ces arrêtes minimales permettent à celui qui s’y promène de reconstruire dans son imaginaire la pièce réelle. Chaque participant est assigné à une trame narrative unique, décrivant un point de vue personnel du drame du lieu. En se déplaçant dans l’espace, le « spectracteur » active les souvenirs du protagoniste qu’il représente. Les souvenirs seront narrés dans un petit haut-parleur que le « spectracteur » portera comme un collier. Un peu à la manière de la main qui tourne le bouton pour trouver le signal radio, le « spectracteur » doit trouver les emplacements dans le lieu où les sons et les mots apparaitront. Sa vitesse de déplacement et sa posture pourront influencer la trame sonore du lieu, il pourra même jusqu’à un certain point la fabriquer. Pour avoir accès au maximum des possibles de la construction sonore et lumineuse il faudra que les visiteurs soient actifs dans le processus. Pour avancer dans la trame, un certain pourcentage de points-lieu dans l’espace doivent être dévoilés.

Une trame générale combine les mouvements de tous les participants permettant d’avancer dans le développement narratif. Le « spectracteur » devient tranquillement le fantôme du lieu.

 sera présenté dans le cadre du Mois Multi 2016

LINE NAULT, Là