Photo: Herman Kolgen

HERMAN KOLGEN — IMPAKT | 2 et 3 février 2017

Informations :

2 février, 19 h / 3 février, 19 h et 21 h 30
Studio d’Essai
Prévente | Général : 8 $ / 30 ans et – : 7 $
Régulier | Général : 10 $ / 30 ans et – : 8 $
En création

Artiste :

Herman Kolgen
(Canada [QC])

Genre :

Performance audiovisuelle + balistique

IMPAKT

Comment un choc brutal peut-il être magnifié sous nos yeux ? La violence peut-elle être transcendée pour atteindre au sublime ? Voilà ce qu’Herman Kolgen explore avec sa toute nouvelle création intitulée Impakt. Sur scène, un impressionnant dispositif balistique darde une cible avec des projectiles. L’impulsion, la trajectoire et l’impact des obus sont analysés en temps réel, puis retransmis à un corps virtuel. Il réagit alors aux heurts puissants qui l’affligent. Par des manipulations effectuées en direct, Kolgen détourne peu à peu l’extrême violence et la destruction imminente et plonge cet être virtuel dans un état de flottement et d’apesanteur, dans une véritable grâce poétique.

Durée de la performance : 40 minutes

  • Création : Herman Kolgen
  • Invité : Fred Lebrasseur
  • Production : Recto-Verso et Herman Kolgen
  • Photos : Herman Kolgen

Suite à un accident causé par une tige de métal perforant mon crâne, j’ai beaucoup réfléchi à notre rapport de proximité avec des objets, à première vue, inoffensifs. Le choc de cet événement a été l’élément déclencheur pour la création d’Impakt.
Herman Kolgen

Une présentation

kolgen_fabrique_t_quebec

Biographie
Artiste multidisciplinaire reconnu depuis plus vingt ans pour ses créations en arts médiatiques, Herman Kolgen vit et travaille à Montréal. Véritable sculpteur audiocinétique, il tire son matériau premier de la relation intime entre le son et l’image. Kolgen travaille à créer des objets qui prennent la forme d’installations, d’œuvres vidéo et filmiques, de performances et de sculptures sonores. En exploration constante, il travaille à la croisée de différents médias, élaborant ainsi un nouveau langage technique et un esthétique singulier.

Herman KolgenL’impact du territoire sur les humains est au centre même de ses préoccupations. Les tensions brutes qui en résultent de même que l’interaction des éléments entre eux constituent l’épicentre de sa démarche. Son travail protéiforme est, entre autres, caractérisé par une approche radiographique. C’est l’effet rayon-x, dans sa qualité d’immatérialité, qui permet alors de donner à voir l’invisible.

Combinée, associée au numérique et à l’électronique à travers un travail d’une extrême sensibilité, son approche est alors détournée vers des formes hybrides. Sa pratique de l’installation intègre également un important travail de spatialisation, notamment au niveau sonore. La conception et l’utilisation de systèmes aléatoires d’auto-génération du son et de l’image permet ainsi de créer des espaces sonores particularisés par leur qualité immersive.

Les œuvres de Herman Kolgen ont été présentées entre autres à la Biennale de Venise, Ars Electronica, la Transmediale de Berlin, Isea, au centre Georges Pompidou, Sonic-Acts, London BFI, Dissonanze, Mutek, Elektra, Sonar, Tapei Digital Arts, Shanghai E-Arts. Il a également performé avec l’Ensemble intercontemporain de Paris et la Philharmonique de Los Angeles. Herman Kolgen est récipiendaire de plusieurs prix prestigieux dont Ars Electronica, Qwartz, Best Experimental Film Award du Independant Film Festival de New York et Los Angeles. De 1996 à 2008, il consacre la majeure partie de son temps au duo Skoltz_ Kolgen.

kolgen.net / fredlebrasseur.com

How can a brutal shock be magnified under our very eyes? Can violence be transcended to attain the sublime? This is the theme that Herman Kolgen explores in his new creation Impakt. On stage, an imposing ballistic device strikes a target with projectiles. The speed, trajectory and impact of the shells are analyzed in real time, then retransmitted to a virtual body projected in the space, which reacts to the powerful blows sustained. Through live manipulations, Kolgen gradually circumvents the extreme violence and imminent destruction by placing the body in state of suspension, weightlessness, poetic grace.