IMAGE_50_-Rimbaud-(AB)

IL HACHURAIT LES ÉPERVIERS (2015)

Jocelyn Robert et Renée Gagnon | Du 10 au 16 août 2015

Renée Gagnon et Jocelyn Robert se sont rencontrés sans plan, sans objectif, sans méthode. Un fait divers : une danseuse se foule la cheville. Une série de spectacles dans quelques Maisons de la Culture de Montréal, série impliquant quatre performeurs montréalais et prévue depuis plusieurs mois, est donc en voie d’être annulée.

 « Jocelyn ? C’est Renée… il arrive que… et… que dirais-tu de… » ?  « Oui ».

Mylène Lauzon, Steve Savage, Renée Gagnon et Jocelyn Robert ont donc travaillé ensemble en performance en 2009 et y ont appris à se connaître. De cette aventure de création est née aussitôt une connivence entre Renée et Jocelyn, mais il aura fallu attendre l’été 2014 avant qu’elle ne prenne forme. Jocelyn quittait pour Berlin —2 mois— et cette distance allait rapprocher les deux artistes : ils se sont donné un espace sur Internet et ont commencé à écrire des textes à deux voix. Ça dure depuis.

Photo : Renée Gagnon & Jocelyn Robert

IMAGE_50_-Rimbaud-(AB)