Photo : Yichen Yue

COLLECTIF DANS TA TÊTE — Lapalissade | 23 et 24 février, 20 h

Informations :

23 et 24 février, 20 h
Studio d’Essai
Général : 15 $ / 30 ans et moins : 12 $

Artiste :

Collectif Dans ta tête
(Canada (Qc)

Genre :

Spectacle participatif

Lapalissade

Usant de stratégies interactives, ludiques et humoristiques, Lapalissade est un spectacle participatif qui transgresse le rôle et les habitudes du spectateur de théâtre d’aujourd’hui ainsi que les conventions qui lui sont associées. Guidé par des voix off ayant de l’aplomb, le public est ici invité à prendre part à une expérience collective où on le confronte aux automatismes qui conditionnent ses comportements. Ces derniers lui paraissent alors complètement absurdes. L’implication et les réactions des membres de l’assistance influeront immanquablement sur le déroulement de la soirée, et chacun sera appelé à y devenir le spectateur idéal… ou pas !

 

Durée : 80 minutes

 

  • Interprétation : Thomas Langlois, Valérie Bédard, Marie-Pier Morel
  • Conception lumières, vidéo, son, texte : Valérie Bédard, Arielle Cloutier, Keven Dubois, Thomas Langlois, Michael Larraguibel, Marie-Pier Morel
  • Conception décor : Claudelle Houde-Labrecque
  • Production : Collectif Dans Ta Tête (Québec)
  • Photos : Ychen Yue, David Mendoza Hélaine et M création

Le vendredi 24 février, après la représentation, les artistes s’entretiendront avec le public.

Biographie

Si au départ Lapalissade représentait l’aboutissement académique de la cohorte 2010/2013 du baccalauréat en théâtre de l’Université Laval, l’intérêt de celle-ci a dépassé celui du simple exercice pédagogique. Suite à une deuxième place au Festival de théâtre de Valleyfield, cinq créateurs les plus investis du projet se sont réunis pour approfondir le spectacle,convaincus de son potentiel et de sa nécessité. Le collectif Dans Ta Tête (DTT) s’est officialisé en 2014 avec Valérie BÉDARD, Arielle CLOUTIER, Thomas LANGLOIS, Michael LARRAGUIBEL et Marie-Pier MOREL. Avant même d’être un collectif émergent d’arts multidisciplinaires, il s’agit d’un regroupement de jeunes artistes résolus à assumer une vision originale du théâtre actuel, à soulever des questions et à proposer de nouvelles expériences artistiques au spectateur !

En août 2015, le collectif a réalisé un workshop de deux semaines intensives sous le mentorat de Robert Faguy, grâce à la bourse de recherche, création et production de Première Ovation (volets Arts multi). Cette recherche s’est conclue avec un laboratoire public, puis a engendré une version plus aboutie qui fut présentée dans le cadre du Festival de Théâtre de l’Université Laval en mars 2016. Ces deux présentations ont confirmé la richesse de l’expérience offerte par le spectacle et l’engouement des spectateurs envers la réflexion proposée. Aussi, voilà qu’un second projet, 1-800 Visage, vient de naître ! Déjà emballés par la base du projet, éprouvée en juin 2014 à Inter le Lieu, centre en art actuel, le collectif est persuadé que l’installation mérite d’être développée, elle aussi, à son plein potentiel.

Démarche artistique

Partageant un intérêt commun pour la remise en question des évidences et des conventions sociales, le collectif DTT s’est réuni autour du mandat d’amener le spectacle « dans la tête » du spectateur et de le faire réfléchir à ses divers automatismes et certitudes nullement questionnés et qui, pourtant, régissent sa vie. Nos spectacles se vouent à la création de dispositifs relativement autonomes et technologiques (dépendamment du projet), faisant cohabiter vidéo, lumière, son et scénographie au moyen de stratégies interactives, ludiques et humoristiques.

Pour nous, il est clair que le spectacle ne se termine pas avec la représentation; le collectif cherche à semer en chacun des spectateurs le goût de débattre hors des murs du théâtre et de porter un regard nouveau sur les conventions régissant leur rôle de spectateur.

facebook.com/Collectif-Dans-Ta-Tete

Employing interactive, playful and humorous strategies, Lapalissade is a participatory work that breaks with the conventions of contemporary theatre and the role of the audience. Guided by assertive voice-overs, viewers are invited to take part in a collective experience in which automatic reflexes condition their behaviour, which appear to them as totally absurd. The audience’s involvement and reactions will inevitably influence the course of the evening, and everyone will be called upon to be the ideal spectator… or not!