Catherine Béchard et Sabin Hudon, Les temps individuels

CATHERINE BÉCHARD ET SABIN HUDON — LES TEMPS INDIVIDUELS | 11 au 21 février 2016

Informations :

12 au 21 février, 12 h à 17 h
Vernissage le 11 février, 18 h
Studio d’Essai
Entrée libre

Artistes :

CATHERINE BÉCHARD ET SABIN HUDON
(Montréal)

Genre :

Installation cinétique et sonore

Les temps individuels

Les temps individuels est une installation cinétique et sonore née de réflexions sur la nature du silence. Une dizaine de haut-parleurs enchâssés dans les couvercles de bocaux sont recouverts de cloches de verre qui, à l’aide de systèmes électromécaniques, se soulèvent à une cadence lente et irrégulière au-dessus du sol. Un territoire sonore bat alors au rythme des inspirations et des expirations qui vont et viennent d’un haut-parleur à l’autre. De ce ballet mécanique aérien s’élève une polyphonie délicate faite de souffles, d’air, d’écho, de tintements de verre, de glissements de cordes et de cliquetis de poulies. Entre les mouvements et les suspensions, son et silence se blottissent l’un dans l’autre et façonnent une composition hypnotique à laquelle se suspend l’attention du visiteur.

Photos : Robert Dubé, Catherine Béchard et Sabin Hudon

Biographie – Béchard/Hudon

Béchard détient une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal. Hudon possède une formation en musique et il est bruiteur et concepteur sonore. Ils vivent et travaillent à Montréal et forment un duo d’artistes depuis 1999. Leur travail se situe en regard de paramètres multiples : la vue et l’ouïe, la matérialité et sa résonance, le temps et l’espace, le mouvement et l’immobilité, le son, le silence et l’écoute. Autant de lignes de rencontre, de points de fuite, de zones floues ou de courbes de simultanéité qui façonnent notre expérience du monde. Ils s’intéressent aux sons générés entre autres par des sources acoustiques, à leur propagation, aux impressions qu’ils suscitent, ainsi qu’aux choses et aux silences entre les choses qui composent nos perceptions. Leur démarche s’articule à partir de propositions esthétiques variées : sculpture sonore, installation cinétique et sonore, art audio, performance et art public, autant de configurations qui s’incarnent parfois au sein d’une même œuvre. Par l’engrenage des tensions fugaces entre la vue et l’ouïe, ils réalisent des œuvres où la résonnance des « corps » en mouvement, ainsi que leur immobilité, ouvre différents espaces d’attention entre ce qui est, ce qui n’est plus et ce qui advient. Leurs réalisations ont été présentées lors d’expositions individuelles et collectives dans de nombreuses villes du Canada, en République tchèque, au Brésil, aux États-Unis, en Allemagne, en Croatie et en Chine. La dérive de l’instant, une monographie sur leur pratique, a été publiée en 2011 aux Éditions Oboro. Béchard et Hudon sont représentés par la Galerie Ellephant à Montréal.

bechardhudon.com

« Les temps individuels » is a kinetic and sound installation derived from reflections on the nature of silence. Some ten speakers set in container lids are covered with bell jars. By means of electro-mechanical systems, they rise above the floor at a slow and irregular pace. A sound zone thus moves to the rhythm of the in-and-out breaths that come and go from one speaker to the next. Emerging from this mechanical aerial ballet is a delicate polyphony composed of breaths, air, echoes, tinkling of glass, sliding of ropes and jangling of pulleys. Amidst these movements and suspensions, sounds and silences, these elements bundle together, generating a hypnotic, riveting composition.